Bonsoir Paris.

Vous pensiez que ma petite excursion à Paris s’arrêterait à mon article « Bonjour Paris« ?
Que nenni, voici la suite; après avoir découvert le Jardin du Luxembourg, Montsouris, la Petite Ceinture, Bastille, puis le quartier de la Gare de Lyon le métro nous conduira jusqu’à la station Cité, Cité pour l’Île de la Cité évidemment!

A l’heure de l’angélus


Une fois avoir quitté les sous-sols du métro parisien, la lueur des terrasses de bars et brasseries et les lumières des lampadaires avaient remplacées le soleil qui c’était désormais couché.
Le vent qui s’engouffrait encore dans les rues humides de Paris refroidissait l’atmosphère et procurait quelques frissons. Étrangement, malgré les personnes présentes dans les rues et les véhicules circulant ici et là l’ambiance sur l’Île de la Cité était particulièrement calme en ce dimanche soir. C’était presque apaisant.

Le début de notre déambulation sur l’Île de la Cité nous fera déjà passer par l’Hôtel Dieu, ainsi que le Marché au fleurs et ses belles boutiques en forme d’anciennes serres végétales. L’intérieur de celles-ci sont d’ailleurs remplies de plantes, donnant l’impression d’avoir une jungle concentrée dans quelques mètres carrés en plein Paris. Non loin de là, Notre Dame de Paris carillonne pour signaler qu’il est 19h, l’ambiance est digne des plus grands clichés sur Paris!

La meilleure représentation de Paris se fait sur Seine.


Le bruit des flots nous accompagnait, et c’est bien pour cela que nous empruntions les quais au bord de la Seine. Ici la circulation ce faisait rare, tout comme les piétons, les rues étaient calmes, seul le vent et le courant de la Seine animaient l’endroit ou presque, puisque c’était sans compter sur les rues et les ponts illuminés qui se reflètent dans l’eau froide du fleuve.

Il est venu le temps des cathédrales


Il va être temps maintenant de se diriger de nouveau vers le métro, car la fin de cette belle aventure parisienne approche. Cette fois ce sera par le Quai des Orfèvres puis le Quai Saint-Michel. Cela me permettra de prendre encore quelques photos de cette belle soirée, notamment des façades d’immeubles alignées le long de la Seine, mais surtout de la belle cathédrale Notre Dame de Paris, magnifiquement illuminée et qui, quelques minutes plus tôt, sonnait encore à travers les rues parisiennes.

Non seulement la journée était finie, mais c’était aussi mon séjour dans la capitale qui s’achevait. Un séjour mêlant beauté et surprises. La question se pause alors; Comment peut-on ne pas aimer Paris? Elle est la ville de l’amour avec certitude, la ville lumière sans l’ombre d’un doute, mais surtout, « Paris est un véritable océan. Jetez-y la sonde, vous n’en connaîtrez jamais la profondeur. » [Honoré de Balzac]

Quentin


Publicités

Catégories :Escapades

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s